.
.
.
.
.
.
.

Leur devise : Servir sans Faillir

En 1985, une dizaine d'années après la création du GIGN par la gendarmerie, la police nationale, durant cette période de terrorisme, décide de se doter d'un corps spécialisé à compétence nationale. Ses missions sont variées :

. La gestion de situations de crise, du type prise d'otages, forcenés ou arrestation de malfaiteurs à hauts risques.

. La lutte antiterroriste et dans ce cadre, des opérations de filature, d'observations et de renseignements sur des individus ou des groupes susceptibles de se livrer à des actions terroristes sur le territoire français.

. Assister le Service de la protection (SDLP), qui à une mission de protection et d'escorte d'autortés.

Certaines opérations se sont démarquées des autres comme l'arrestation des chefs d' Action Directe en 1987, la libération des enfants pris en otage par un homme dénommé HB en 1993, l'intervention contre les islamistes du GIA à Roubaix en 1996, l'arrestation d'Yvan Colonna en 2003, l'assaut mené contre Mohamed Merah en 2012, la traque mené contre les auteurs de l'attentat de Charlie Hebdo, l'assaut à l'hypercacher de Vincennes en janvier 2015 et l'assaut au Bataclan avec la BRI en novembre 2015.

Le RAID intervient dans les 21 départements les plus rapprochés de Paris, tout en ayant la particularité d'être compétent sur l'ensemble du territoire dans les situations les plus graves. L'unité dispose également de 9 antennes régionales (anciennement les GIPN).

Ces hommes mènent une lutte incessante contre le terrorisme et le grand banditisme sur le territoire français et apportent une aide importante à l'unité de coordination de la lutte anti-terroriste (UCLAT). Lorsque la situation l'exige, ils peuvent être amenés à rester positionner sur une région pour des filatures de plusieurs mois comme ce fût le cas en Corse à la suite de l'assassinat du préfet Claude Erignac.

Dans ces moments difficiles que traverse le pays, j'espère que ce site vous permettra de mieux comprendre et connaître cette unité de l'ombre. Les policiers de l'unité sont le plus souvent cachés sous des cagoules et leur anonymat protégé par la loi. Un surnom leur a été très rapidement trouvé : les Hommes en Noir.

"Le plus dur, ce n'est pas de gérer l'exceptionnel, mais le quotidien"
Propos : Ange Mancini. Premier chef du RAID



.Actualité
.Dossiers récents


. - 11/2016 :
Mise à jour complète du site
. - 11/2016 :
Galeries photos "unites_speciales"
. - Missions :
Attentats du 13 novembre 2015
. - Missions :
Attentats de janvier 2015

- RAID : Armement de l'unité
- BRI-PP :
L'Antigang de Paris
- BRI :
Brigade de Recherche et d'Intervention

- GIPN :
Antennes Régionales du RAID
Site non officiel