.
.
.
.
.
.
.

Coopération

Les commandants du RAID / GIGN / BRI PP

Les échanges entre les unités européennes et françaises sont promordiales, pour évoluer et s'améliorer.

La "Formation RAID" est de plus reconnu depuis de nombreuses années à travers le monde. Voilà quelques exemples des nombreuses collaboration entre l'unité et d'autres services.

Le RAID coopère régulièrement avec des unités européennes comme le GEO espagnol, les SEK allemands, le NOCS italien, mondiales comme le HRT du FBI ou le DAS Bolivien, et de nombreuses unités françaises du COS. Un partage important est mis en place depuis ses dernières années avec le GIGN, notamment avec des exercices communs et des Retex (retour d'expérience) sur des interventions ou des missions de protection à l'étranger.

RAID / SWAT (coréen)

Octobre 2001 : Afin de préparer la coupe du Monde de football en 2002 qui s'est déroulée en juin en Corée du sud et au Japon, une équipe du SWAT (Special Weapons and Tactics), unité d'intervention de la police coréenne, s'est rendue en France, afin de rencontrer son homologue française du RAID.

Cette opération, initiée par le SCTIP, a été l'occasion de la visite d'une équipe du RAID en Corée du sud. Sept policiers coréens ont donc fait le voyage français.

Le RAID / EKAM (Grèce)

Novembre 2002 : une nouvelle formation a été engagée en Grèce pour une durée d'un mois et demi au profit du Groupe d'intervention "EKAM" et de gardes-côtes (environ 65 personnes). Cette formation est dispensée par des policiers de l'unité.

Rôle d'aide humanitaire (Thaïlande)

Avril 2005 : Un rôle inhabituel pour les hommes du RAID qui sont partis le 5 Avril 2005 pour l'Asie en dépêchant 18 de leurs plongeurs, pour aider au nettoyage et à la récupération des corps ou debris immergés. détails

RAID / SWAT (Chine)

Mai 2007 : Les éléments du RAID sont allés en Chine en 2007 pour former une équipe SWAT de Pékin, en vue des jeux Olympiques de 2008. Des snipers chinois sont également venus en france pour une formation.

 

RAID / COPES (Colombie)

Juin - Juillet 2010 : le Commissaire Divisionnaire Olivier R. chef adjoint du RAID, et le Major Thierry K. ont animé à Bogota une action de coopération au profit des COPES (Commandos d'opérations spéciales), groupe d'élite de la Police Nationale colombienne.

Ce stage dédié au traitement d'un cas de prise d'otages dans un avion s'est particulièrement intéressé à la gestion de crise et à l'intervention (assaut), avec notamment des entraînements en conditions très réalistes sur l'aéroport Eldorado de Bogota (mise a disposition d'un Boeing 767 par la compagnie Avianca), comme dans les installations des COPES (stand de tir reproduisant la cabine d'un avion).

Cette collaboration avec les COPES s'inscrit dans la logique des actions de coopération menées de longue date par cette Ambassade en matière de négociation et d'intervention pour la libération d'otages avec différents services colombiens (Gaulas de la Police, du DAS).

RAID / STAR (Singapour)

Septembre 2010 : deux Experts du R.A.I.D ont animé un stage sur les techniques spéciales d'intervention en cas de prise d'otages dans une structure tubulaire telle que train, bus ou métro.

La formation s'est adressée à une unité spécialisée de Special Tactics And Rescue (S.T.A.R) de Singapore Police Force. Elle a été basée essentiellement sur des exercices de prises d'otages en situation (métro, bus) assortis de séances théoriques sur les modes opératoires d'intervention.

Cette action de coopération a permis de nouer des contacts précieux et des échanges d'expériences professionnelles entre ces deux unités spécialisées. Elle sera prolongée en 2011 par l'envoi en France d'un groupe des six officiers de STAR pour l'entraînement avec nos collègues du RAID. Les équipements utilisés en France ont particulièrement intéressés le partenaire qui a sollicité les coordonnées de nos fournisseurs pour en faire l'acquisition.

RAID / SOBT (Bulgarie)

Février 2012 : Les quatre chefs de groupe du SOBT (Unité de Lutte contre le Terrorisme), conduits par leur chef le colonel Slavov, ont suivi une série de stages de haut niveau dans divers centres d'entraînement en France : conduite rapide et conduite anti-agression sur le circuit du Mans, exercices d'intervention et de saut en hélicoptère, tir en situation à Reims (tir en environnement réel et hostile : appartement, rue, dépôt etc...), tir sniper à Versailles et enfin exercices variés de tir au Coudray.

Le directeur du RAID et le Commandant M. ont conduit une mission de formation auprès de 13 officiers du SOBT et de leur chef le Colonel Slavov.

RAID / GIR (Equateur)

Septembre 2015 : L'Ambassade de France en Equateur et sa Direction de Coopération Internationale de la police française a organisé un stage de tir haute précision (THP) dispensé par le RAID auprès du GIR, le Groupe d'Intervention et de Secours (Grupo de Intervención y Rescate) de la police équatorienne. Deux experts du RAID ont formé le GIR.

L'objectif de ce stage était de former 10 tireurs d'élites du Grupo de Intervención y Rescate pour faire face à des situations d'urgence en zone urbaine telles que :

La RAID avait déjà formé de la police nationale équatorienne en 2006 sur le sauvetage d'otages en cas détournement d'avion et en 2007 sur le traitement de l'information avant un assaut et l'entrainement des groupes tactiques.

RAID / GIGN / BRI (Schéma National d'Intervention)

Avril 2016 : Le but était de faire la démonstration du bon fonctionnement du schéma national d’intervention. Soit la parfaite coopération et coordination des trois forces d’intervention du RAID, de la BRI (préfecture de police de Paris) et du GIGN (gendarmerie nationale).

RAID / PMR (Brésil)

Mai 2016 : Des membres du RAID effectuent une mission de quinze jours à Rio de Janeiro. Leur but, former une brigade d’intervention canine à la sécurisation préventive et à la détection d’explosifs. Le Brésil n’a jamais eu à déplorer d’acte terroriste sur son sol mais a déjà été menacé par l’organisation djihadiste Etat islamique. Si le pays est habitué à lutter contre le trafic de drogue notamment, la détection d’explosifs y est une nouveauté. Quatre-vingt-cinq mille membres des forces de l’ordre seront mobilisés pour les Jeux olympiques, une opération de sécurité sans précédent au Brésil.

La Formation RAID

Septembre 2016 : Ils sont membres du SWAT de Los Angeles ou des forces spéciales canadienne, allemande, suisse, polonaise, lituanienne, tunisienne, algérienne, sénégalaise et taïwanaise. Pendant 15 jours, ces 20 policiers d’élite venus du monde entier ont séjourné à Rennes et Saint-Malo pour s’imprégner des techniques du Raid dans la gestion des attentats.

...

Lisez également la page sur de la collaboration entre le RAID et le 1er RPIMa de Bayonne, unité des forces spéciales.

Le RAID fait également partie du réseau ATLAS : regroupement de forces spéciales de polices de 27 états de l'Union européenne. L'objectif du réseau Atlas est d'améliorer la coopération entre les unités de police et de renforcer les compétences par la formation avec les autres unités.

Site non officiel