RAID Recherche Assistance Intervention Dissuasion

La Balistique et ses calibres


La balistique est la science qui a pour objet l'étude du mouvement des projectiles

.22 LR

Des informations historiques indiquent que le .22 LR (Long Rifle) fut développé par J.Stevens Arms & Tool Company en 1887 et qu'il fut probablement disponible cette même année. C'est une douille de .22 Long avec 5 grains de poudre noire et un projectile de 40 grains au lieu de l'original 29 grains. La Peters Cartridge Company est supposée l'avoir fabriquée en premier spécialement pour Stevens.

En un temps, le .22 LR fut disponible dans des chargements de poudre noire, "semi" sans fumée et sans fumée. Remington introduit le premier type à haute vélocité en 1930. À la fois le projectile solide de 40 grains et celui de 37 grains à pointe creuse furent disponibles pendant de nombreuses années. La .22 LR est considérée comme la cartouche à percussion annulaire la plus précise et la plus développée, une multitude d'armes de poing et de carabines étant chambrées pour ce calibre.

La .22 LR est non seulement la cartouche de compétition la plus populaire de toute l'existence, mais aussi l'une des plus largement utilisées pour la chasse au petit gibier et aux petits nuisibles. Les cartouches à projectile à pointe creuse et à haute vitesse sont les meilleures sur le terrain et efficaces sur du gibier de la taille d'un lièvre jusqu'à environ 75 verges. Les projectiles solides à haute vélocité vont pénétrer 6 pouces de pin à courte distance, et peuvent voyager jusqu'à 1,5 mille lorsque tirés à un angle relativement faible de 25-30 degrés.

...

.223 Remington ou 5.56x45mm:

Pendant le milieu des années 50, trois cartouches de calibre .224 furent sélectionnées pour succéder au 7,62mm NATO en tant que principale cartouche militaire des États-Unis. Ce furent le .222 Winchester, le .224 Springfield et le .222 Special, celle-ci développée par Eugene Stoner d'Armalite. Toutes furent des versions améliorées de la cartouche .222 Remington. Le .222 Special fut choisi parmi les autres et bientôt devint connu sous le nom de .223 Remington.

Le .223 Remington apparut pour la première fois en 1957 en tant que cartouche expérimentale militaire dans la carabine d'assaut Armalite AR-15. En 1964, il fut officiellement adopté par l'armée américaine en tant que cartouche 5,6mm Ball M193. Elle est utilisée dans la carabine à tir sélectif M16 qui est basée sur le design original de l'AR-15. Cette cartouche fut le travail de Robert Hutton, qui était technicien éditeur pour le magazine Guns & Ammo et qui possédait un champ de tir à la carabine en Californie. Une des exigences pour la cartouche était que le projectile possédât, à 500 verges, une vélocité supérieure à la vitesse du son (environ 1080 pieds à la seconde au niveau de la mer), quelque chose qu'on ne pouvait pas obtenir avec la .222 Remington. Travaillant avec Eugene Stoner d'Armalite, Bob Hutton dessina une cartouche légèrement plus longue que la .222 et demanda à Sierra de créer un projectile de 55 grains "boattail". Cette combinaison permit de satisfaire aux exigences. Le tout fut documenté dans la revue annuelle de Guns & Ammo de 1971.

Étant à l'origine une cartouche militaire alternative, le .223 (5,6x45mm) est maintenant la cartouche officielle des militaires US et NATO. Il doit aussi être noté que les forces NATO (OTAN), incluant les États-Unis, ont standarisé une nouvelle cartouche 5,56x45mm avec un projectile plus lourd et que la M193 n'est désormais plus standard.

Peu de temps après que les militaires aient adopté la cartouche, Remington fabriqua une version sportive, qui remplaça largement le .222 Remington et Remington Magnum en terme de popularité. Pratiquement chaque fabriquant de carabines à verrou a au moins un modèle chambré pour le .223. De plus, il y a un grand nombre de carabines semi-automatiques de type militaire disponibles dans ce calibre. Il fut un temps où la carabine à pompe Remington 760 fut disponible dans le .223.

Le .223 Remington est presque identique au .222 Remington Magnum, la seule différence est que le .223 a une douille légèrement plus courte. Les deux ne sont pas interchangeables même si le .223 va chambrer dans une arme de calibre .222 Remington Magnum. Toutefois, la douille de .223 va éclater dans la chambre de la .222.

Le .223 Remington fit ses preuves en tant que cartouche militaire efficace pour des combats dans la jungle ou des espaces forestiers, et pour support de feu à courte distance et a été plus tard amélioré par l'OTAN avec des projectiles plus lourds tirés dans des canons avec un pas de rayures plus court. En tant que cartouche sportive, elle est aussi précise que n'importe quelle autre .22 à percussion centrale à longue distance. Les douilles militaires sont habituellement plus lourdes que les douilles commerciales, les chargements à capacité maximale devant être réduits d'au moins 10% et être augmentés avec précaution. Le .223 Remington peut être classé en tant qu'excellente cartouche pour petits nuisibles à moyenne distance, celles-ci pouvant atteindre 250 verges.

...

.308 Winchester ou 7.62x51mm

Le .308 Winchester a gagné plus de compétitions de tir sur appui que n'importe quelle autre cartouche plus grosse que le calibre 6mm. Et continue de gagner plus de compétitions de tir sur appui de classe chasseur que toutes les autres cartouches combinées. Le .308 est aussi l'une des cartouche à gros gibier la plus populaire, non seulement aux États-Unis, mais dans bien d'autres pays.

Peu après la Deuxième Guerre Mondiale, le gouvernement américain passa des contrats avec Winchester et Remington pour leur assistance dans le développement d'une cartouche de remplacement pour la .30-06. Le résultat de ces efforts fut une version plus courte de la .30-06 nommée T-65. Plus tard, le nom fut changé en 7,62mm NATO.

Constatant que n'importe quelle cartouche adoptée par Oncle Sam est certaine d'être populaire auprès des tireurs civils, Winchester battit Remington de peu en habillant le 7,62mm et le baptisa .308 Winchester. Ce fut un bon choix. Le .308 devint très populaire en tant que cartouche de gros gibier, non seulement dans les carabines à verrou, mais aussi dans les pompes, à un coup, semi-automatique et à levier. Ce qui résume bien les principales raisons du succès du .308. Sa petite cartouche rend les fabricants de carabine capables de l'offrir dans n'importe quel type d'arme.

Choisir le .308 au lieu du .30-06 dans une carabine à verrou, à pompe ou semi-automatique n'a pas de sens simplement parce que la cartouche la plus courte n'est pas faite pour égaler la performance de la cartouche la plus longue. Mais dans une carabine à levier comme la Savage Model 99, le .308 est de loin supérieur à la famille de cartouches .30-30.

...

7,62x39mm

Développé et introduit pour un usage militaire par la Russie en 1943, le 7,62x39mm est la cartouche de carabine d'assaut la plus populaire au monde. Trente à cinquante millions de mitraillettes Kalachnikov ont été produites dans ce calibre dans une douzaine de pays et près de 55 nations, grandes et petites, l'utilisent. Même si la Russie a maintenant adopté sa version du 5,56x45mm américain appelé le 5,45x39mm, il va s'écouler un grand laps de temps avant que l'on ne voie le dernier 7,62x39mm. Le 7,62x39mm est aussi la cartouche parente du .220 Russian, du .22PPC et du 6mm PPC.

Le diamètre standard entre les rayures des carabines militaires de 7,62x39mm d'autres pays est .311 pouce et la plupart des cartouches fabriquées en usine sont chargées avec des projectiles approchant ce diamètre. La Ruger Mini-30, la première carabine commerciale américaine à être produite dans ce calibre, a un diamètre entre les rayures de .308. Le design de sa chambre lui permet d'accepter des projectiles de .308 et .311 pouce.

Il y en a plusieurs qui disent que le 7,62x39mm est égal en puissance à la .30-30 Winchester, mais ce n'est pas vrai. Même si des projectiles plus lourds peuvent être chargés dans cette cartouche, la vélocité est très basse, car elle a été prévue pour propulser des projectiles de 120 et 125 grains à un peu plus de 2300 pieds à la seconde. En d'autres mots, aucune cartouche de 7,62x39 ne peut égaler la .30-30 lorsque chargée avec un projectile de 170 grains.

Quelques carabines de 7,62x39mm fabriquées dans d'autres pays ont la réputation de se décharger accidentellement lorsque le verrou se referme contre la cartouche dans la chambre. De telles carabines sont pour les collectionneurs seulement et doivent être désactivées en enlevant le percuteur.

...

.357 Magnum

Lorsque introduit en 1935, le .357 Magnum fut décrit comme la cartouche d'arme de poing la plus puissante au monde, un titre qui a depuis été repris par d'autres cartouches telles le .44 Magnum, le 10mm Auto et le .41 Magnum. Même ainsi, le .357 Magnum est toujours un développement très utile. Pour le tir sur cibles en papier et objets divers, les revolvers chambrés pour ce calibre peuvent aussi tirer du .38 Special, avec une précision acceptable, mais pour un travail plus sérieux, la forte pression interne générée par le .357 produit presque trois fois plus d'énergie que son plus court parent.

En dépit de la grande publicité dont jouissent les cartouches de plus gros calibre, le .357 est toujours la cartouche magnum de revolver la plus populaire jamais fabriquée. Cela est probablement dû au fait qu'il génère un recul que la plupart des tireurs peuvent tolérer.

Le .357 Magnum est occasionnellement promu en tant que cartouche pour chevreuil. Dans les mains d'un chasseur expérimenté qui place calmement le bon projectile à la bonne place à courte distance, il va à peine faire le travail la plupart du temps, mais lorsque utilisé par un chasseur moyen, le .357 Magnum laisse beaucoup à désirer dans ce rôle. En tant que cartouche de chasse, le .357 est utilisé au mieux sur des petits nuisibles ou pour une chasse à moyen gibier comme un chevreuil, par exemple.

...

.38 Spécial

L'une des cartouches de revolver les plus populaires de tous les temps est la .38 S&W Special introduite en 1902. Pendant plusieurs années, un revolver de calibre .38 Special représenta l'arme de service classique des policiers, mais il perd rapidement du terrain en faveur des nombreux pistolets 9mm Parabellum à grande capacité. Même alors, un homme qui place correctement 6 coups avec son .38 va toujours être plus efficace qu'un autre qui tire 15 coups de 9mm un peu partout. En sa faveur, quelques experts croient que les nouveaux chargements +P du .38 Special en font une bien meilleure cartouche de défense que la 9mm ne pourra jamais l'être, plus spécialement lorsque chargé avec des projectiles de 150 grains et plus.

En plus d'être une de nos plus utiles cartouches de revolver pour des usages d'autodéfense, le .38 Special est également l'une des cartouches d'armes de poing les plus précises jamais créées.

Le .38 Special n'est plus aussi attrayant que les cartouches modernes, mais il est encore trop bon pour mourir. Le .38 Special va continuer d'être un des grands classiques américains pour plusieurs décennies encore.

...

.45 ACP

Le .45 Auto et le Colt Government Model détiennent le record de la plus longue carrière militaire, plus que n'importe quelle autre combinaison cartouche/arme à feu jamais introduite aux États-Unis. Adoptés en 1911, les deux furent retirés en 1985 lorsque leur rival, le 9mm Parabellum, devint la "nouvelle cartouche de l'Oncle Sam". Après avoir servi loyalement pendant trois quarts de siècle, le vieux soldat fut envoyé paître et une cartouche plus vieille et moins puissante prit sa place.

Même si le .45 ACP n'est plus une cartouche militaire officielle, il est plus populaire aujourd'hui auprès des tireurs civils qu'il ne l'a jamais été. Et sa popularité, avec celle du 1911, continue de grandir en dépit de l'introduction de nouvelles armes et de nouvelles cartouches telles que le 10mm Auto, .41 Action Express et .40 S&W. Plus de 70 % des membres de L'USPSA utilisent toujours le .45 ACP dans les compétitions. La plupart de ces armes sont construites sur le modèle du vieux Colt Government.

En dépit de ce que disent certains théoriciens, le pistolet 1911 et la cartouche .45 ACP seront toujours une des premières équipes pour une utilisation dans des situations de défense personnelle. Cette combinaison est aussi le meilleur choix pour la majorité des compétitions de USPSA/IPSC. La cartouche de .45 ACP est une cartouche extrêmement précise.


. Les 2 photographies ne sont pas à la même échelle:

. Quelques photos pour voir les différentes cartouches :

...

.44 Magnum

Quand on parle de retirer le maximum de puissance d'un revolver à un niveau de recul qui peut être absorbé par n'importe quel tireur décidé à l'endurer, le .44 Magnum a longtemps été, et le sera probablement toujours, une des plus grandes cartouches à avoir existé, principalement parce que les écrivains aiment en parler et que les lecteurs aiment le lire. Le .44 Magnum a beaucoup de classe. Il représente la plus puissante cartouche qui peut être tirée confortablement à partir d'un revolver de taille et de poids conventionnel.

Introduit en 1955 dans le revolver modèle 29, le .44 Magnum fut inspiré par des charges extra fortes de .44 Special qui furent alors populaires auprès d'un groupe de pionniers du rechargement mené par Elmer Keith. Sous la pression engendrée par Keith et quelques autres qui partageaient sa passion des armes extrêmement puissantes, Remington et Smith and Wesson s'associèrent pour produire la réponse à leurs prières. Rapide pour sauter à bord de n'importe quel wagon de tête qui vaut la peine être conduit, Ruger ne perdit pas de temps pour introduire son Super Blackhawk dans ce nouveau calibre .44 Magnum.

...

.40 S&W

Développé par Winchester et Smith & Wesson, le nouveau .40 S&W est destiné à devenir la révélation des années 90. Cette cartouche est légèrement plus courte et possède une plus petite capacité que le 10mm Auto. Elle est capable de produire un réel pouvoir stoppant sans un recul excessif et le tout dans un pistolet très compact.

Le .40 S&W a été adopté par diverses agences de police, incluant la patrouille d'autoroute de Californie, après une évaluation extensive prouvant qu'il était de beaucoup supérieur au calibre 9mm. Le recul n'est pas beaucoup plus puissant qu'un 9mm, donc une personne normale devrait être capable d'absorber son "doux" recul facilement.

Le chargement standard des forces de l'ordre est un projectile de 180 grains voyageant à 950 pieds à la seconde à partir d'un canon de 4 pouces; toutefois, des projectiles pesant de 150 à 200 grains peuvent être utilisés avec d'excellents résultats.

...

.32 ACP (7,65mm Browning)

La cartouche de 7,65mm fut introduite sur le marché européen par la firme belge Fabrique Nationale en 1899 dans le premier pistolet semi-automatique réussi de John Browning. En 1903, Colt introduisit son premier semi-automatique dessiné par Browning, le Pocket Model, chambré pour la même cartouche et renomma celle-ci le .32 Automatic Colt Pistol, ou .32 ACP en abrégé. D'un design à semi-bourrelet, le .32 ACP fut d'abord produit avec un projectile de 71 grains entièrement recouvert de métal, avec une vélocité de plus de 900 pieds à la seconde pour une énergie cinétique de 130 pieds-livre. Plusieurs compagnies américaines offrent différents chargements pour cette cartouche, mais la cartouche Winchester de 60 grains à pointe creuse avec une vélocité de 970 pieds à la seconde est souvent préférée par les rares forces de police qui continuent d'utiliser cette cartouche relativement anémique dans des pistolets de poche (armes de back-up). Winchester liste l'énergie cinétique de cette cartouche à 125 pieds-livre.

Même si plusieurs autres cartouches jouissent d'une publicité beaucoup plus grande, il y a plus d'armes de poing chambrées pour cette cartouche que pour n'importe quelle autre. Il fut estimé que durant les premiers 10 ans de l'existence du calibre .32 ACP, la Fabrique Nationale à elle seule produisit plus de 500 000 pistolets dans ce calibre. Pratiquement chaque fabriquant de pistolets semi-automatiques dans le monde a fabriqué des millions de petits pistolets de poche de calibre .32 ACP avec des noms tels que Walther, Mauser, Colt, Remington, Savage et FN/Browning sur la liste.

Le diamètre des rayures à l'intérieur des canons de ce calibre peut varier de .308 à .313 pouce, selon le fabricant.


Webmaster : David J.
Site non Officiel