.
.
.
.
.
.
.

Moyens Lumineux


La majorité des interventions du RAID se déroulent avec peu ou pas de lumière, de nuit, pendant le sommeil des suspects. Ses interventions nocturnes permettent de surprendre leurs adversaires. Ainsi, les membres du RAID doivent être mis en situation : pendant leurs entraînements, ils travaillent dans des milieux obscures, voir même dans une totale obscurité.

L'homme n'étant pas en mesure de voir dans le noir comme certains animaux, de nombreux experts ont travaillé pour résoudre ce problème. Car lors d'une intervention, les policiers doivent être à tout moment capable d'identifier un individu (otage ou suspect), de manipuler leurs armes, d'éviter les obstacles sur leur passage pour rester discret ou même de viser et tirer le cas échéant. Ces systèmes ne doivent pas être encombrants pour les opérateurs, les firmes fabriquant ces nouveaux produits ont par conséquent toujours cherché à alléger et diminuer la taille des lampes et lunettes nocturnes.

Aujourd'hui et depuis les années 90, le plus grand progrès dans ce domaine est la création de nouvelles ampoules utilisables sous l'eau (avec une durée de fonctionnement de plusieurs jours) de type led. De nouvelles batteries sont apparues et permettent un rechargement en quelques heures, elles sont ainsi à tout moment opérationnelles.

Cette nouvelle gamme d'appareils a reçu un bon accueil auprès des membres du groupe, qui ont fixés ces types de système sur la plupart de leurs armes (pistolets, pistolets semi-automatique, fusils d'assauts ou même fusils de précision) ainsi que les boucliers.

Au quotidien, les membres du RAID s'entraînent dans leur stand de tir et se mettent en situation de stress. Cela leur permet de juger leur capacité à tirer dans le noir, ce qui est très différent du tir conventionnel en plein jour. La mise en marche d'effectue souvent grâce à des boutons on/off ou par pression sur une bandelette magnétique. Les lampes tactiques peuvent être montées sur le garde-main des armes ou à l'aide d'un dispositif spécial, type rail picatinny.

Il ne faut cependant pas oublier les systèmes autres que les lampes tactiques : les fameuses lunettes nocturnes et même les lunettes thermiques.

- Les lunettes nocturnes fonctionnent selon le principe suivant : elles captent la lumière même infime (de la lune par exemple) et l'amplifient grâce à des éléments situés dans la lunette même ; ces instruments peuvent augmenter la luminosité jusqu'à 1000 fois. Si la lumière est inexistante, alors le système dispose d'une micro lampe qui livre une luminosité suffisante à son fonctionnement, mais invisible a l'oeil nu.

- La lunette thermique capte quant à elle la différence de chaleur et la fait apparaître dans la lunette sous différentes couleurs : bien souvent plus la couleur est rouge plus la chaleur est importante mois il y a aussi des systèmes avec des différences de couleur allant du blanc au noir.

Le système thermique est affichable sur des caméras, des appareils photos ou même sur des fusils de sniper de gros calibre comme les 12.7x99 mm ou .338 lapua. Mais ce matériel pose de nombreux problèmes car son utilisation implique un entraînement intensif et régulier.

Les hommes du RAID peuvent aussi munir leurs casques kevlar de lampes se fixant grâce à différents procédés, notamment les artificiers qui ont besoin de lumière et de mains libres.

Type de moyens

JUMELLES DE VISION NOCTURNEAN
PVS-15 M 953


Fabricant : NIGHTLINE (USA)
Modèle : NL 953 B
Grossissement : X1
Poids : 650 g
Interface de montage : WILCOX

Ce modèle intègre un réglage automatique de luminosité et un illuminateur IR.

STREAMLIGHT TLR-2

La lampe tactique offre un éclairage haute intensité (300 lumens) adaptable sur arme de poing avec rail. En plus d'un éclairage puissant, le gamme TLR-2 intégre une visée laser pour accroître la précision, et la TLR-2s un stromboscope, il existe également le modèle M6.


Site non officiel